Devenir gardenote

Vous êtes paléographe de niveau débutant, intermédiaire ou d’expérience. Vous aimez transcrire des documents anciens, en découvrir le contenu et le transmettre aux autres. Vous savez que la transcription de certains actes exige parfois beaucoup de temps. Vous vous êtes peut-être même déjà demandé quand les paléographes du Québec arriveront à transcrire les millions de pages manuscrites, numérisées et déposées aux  endroits suivants :
  • Bibliothèque et Archives nationales du Québec ;
  • Bibliothèque et Archives Canada ;
  • Musée de la Civilisation de Québec ;
  • Archives nationales d’Outre-Mer (Aix-en-Provence, France).
Bonne nouvelle! La technologie permet maintenant, grâce à l’intelligence artificielle, de générer des milliers de pages de transcriptions de la main d’écriture d’un greffier, ou notaire ou autre scribe à partir d’un modèle d’écriture transcrit avec rigueur par des paléographes.
« Pour prendre en compte les caractéristiques textuelles et structurelles des documents, il est important de conserver l’association entre la transcription d’un document et son image. Pour ce faire, le projet Nouvelle-France numérique utilise le logiciel libre Transkribus, développé par la coopérative européenne READ (Recognition and Enrichment of Archival Documents), dont l’UQAR est le premier membre institutionnel nord-américain. Ce logiciel permet d’identifier, dans la transcription d’un document, les coordonnées pixel où apparaît chaque ligne de texte dans l’image qui leur est associée. Grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle et à des modèles de reconnaissance de l’écriture manuscrite (HTR ou Handwritten Text Recognition) entraînés à partir d’un type d’écriture et d’une langue donnés, Transkribus effectue automatiquement la transcription des manuscrits numérisés. » ( http://nouvellefrancenumerique.info/collaboration-et-haute-technologie/ ) Tout en étant en phase de projet pilote, (le comité de transcription participative, en collaboration avec les responsables de Nouvelle France Numérique, structure présentement les différentes étapes de fonctionnement.), nos paléographes transcrivent déjà deux collections d’archives : les actes du notaire Antoine Adhémar et les cahiers d’ordonnances des intendants de la Nouvelle-France. Afin de participer à ce projet motivant, veuillez compléter le formulaire d’inscription en cliquant sur le bouton ci-dessous.